Dans le cercle / De l’art subtil japonais de tracer des frontières

17 Juil
16h30 à 17h00

 

De l’art subtil japonais de tracer des frontières par M. Eugène JULIEN, conférencier, ancien élève de l’ENA. Présentation de 30 mn

 

Le monde asiatique a développé une relation spécifique avec la nature, le cosmos. Dès les premiers contacts avec cet univers on sent qu’il y a partout des frontières visibles ou invisibles. Les japonais ont su exprimer par le shintoïsme et aussi par les formes spécifiques de leur bouddhisme cette vénération pour ces « esprits », ces « souffles », ces « kamis » qui animent tout l’univers, depuis les forces les plus grandioses comme la mer, les montagnes, jusqu’à l’arbre séculaire ou le rocher le plus impénétrable. Il faut savoir honorer ces forces, les séduire, les « cantonner », les « convoquer » par des rites, des chants, des danses, évoquer cette lutte séculaire de forces massives, par cet étrange combat, le sumo, où il faut savoir rester dans le cercle sacré solaire, ne pas sortir des limites ou en expulser l’autre

Au moment où l’occidental découvre qu’il n’est plus le centre et le maître de l’univers, on ne peut que mieux valoriser cette approche hiératique où l’archaïsme apparent par les signes extérieurs, les couleurs, les danses, les musiques, les rites dévoile une fascinante modernité. Sachez entendre, voir, ressentir, magnifier ces forces cosmiques dont les japonais se savent enveloppés et dont leur survie et la nôtre dépend.

Suivra la projection et danse Osumô à 17h (voir retour ACTU)

Retour
chargement...