Minuit Blanche

29 Sep au 01 Oct
19h00 à 23h30

 

 

Les oeuvres seront visibles pour Minuit Blanche de 19h à 23h30 et les samedi 3o septembre et dimanche 1er octobre aux heures d’ouvertures habituelles du jardin

 

Anna Baranek  expose dans l’ancienne chapelle

L’éclat de la Beauté, la Légèreté 

Vivre en Camargue donne une sensation d’être envahi par la Beauté, la beauté et la légèreté éclatantes.

Mes peintures construisent l’espace de pause, j’invite à la contemplation pour soigner.

Je prends contact doucement avec les lieux.
Beaucoup de souvenirs m’accompagnent pendant cette marche solitaire.
Vivre et travailler en Camargue est un état d’esprit,

Je voudrais devenir un jardinier, « je parle du véritable jardinier, celui qui œuvre avec la Nature et avec le Génie du lieu, jardinier – poète » (Jorn de Précy, Le jardin perdu).

Mener une recherche avec la matière maigre et le dessin de calame de roseaux, pour obtenir la simplicité dans le traitement, afin que les tracés de calame deviennent l’empreinte de la mémoire et du temps. Cette méthode conduit à un refus de plaire.

Explorer la structure secrète de l’espace, espacer l’espace, l’espace enfin débroussaillé permet d’estomper les émotions, aller vers une lumière à la fois transparente et matérielle.
Le paysage plat du delta du Rhône offre une sensation d’apaisement, l’absence est inscrite dans ce grand vide, il offre une sensation de légèreté.

Ce paysage présente un caractère de liberté et d’infinitude qui tient à l’éclat particulier de l’atmosphère, avivé par une ventilation ininterrompue de l’air, le Vent.

Une chose échappe à toute stratégie c’est l’émerveillement, l’éclat de cette beauté qui brille dans nos yeux.

 

Jean-Charles Legros expose dans les cellules

« Pour tuer le temps »

Ce qu’on fait « pour tuer le temps » peut paraître dérisoire et ne pèse pas lourd au regard d’autres activités nécessaires, vitales parfois.  On manque alors souvent de temps !

Mais quand le temps n’en finit pas, « tuer le temps », tenter d’avoir une prise sur lui devient un acte de survie, de légitime défense.

Pour ma part, au regard du temps qui passe, pour le rendre moins pesant, moins fuyant, je le morcelle par des instants créatifs, avec légèreté…dans le meilleur des cas.

 

De 19h30 à 22h30 

Le groupe Lumen (danse contemporaine) s’associe à 4 musiciens locaux pour une création originale sur la légèreté.
Au programme, 3 petites pièces articulées tout en légèreté qui déclinent la vie, l’amour, la joie. Une adaptation parfois imprévue, rendue possible grâce au parti pris de l’humour et d’une certaine originalité de ton.

Composition et guitares : Alain Pao, Thibault Truchet et Gérald Million

Chant : Alain Pao   Accordéon : Juliette Bertoux

Durée : 10/15 minutes

 

 

 

Retour
chargement...